mardi, juillet 04, 2006

Silent Observer



Silent Observer on Vimeo

Une, deux, trois secondes pour sortir mon parapluie de mon sac, le détacher, l'ouvrir. Trois secondes entre l'éclair et le torrent de pluie, ce n'est pas assez de temps pour se garder au sec. De toute façon, même avec le parapluie, j'ai réussi à me mouiller les jeans jusqu'aux genoux. Flic-flac, flic-flac... c'est agassant de marcher avec deux flaques d'eau dans les souliers. Du coup, j'ai traîné dans le métro, le temps de sécher un peu.

Le iPod sur les oreilles, inspirée par Grandfathered de Nathan Fake, j'ai pris plusieurs petits clips, dont celui-ci, qui résume un peu ce que je fais en ce moment.

(BTW: pas de montage, seulement pause-rec-pause-rec...)

:: Catégories: Vlog | PeopleWatching

4 Comments:

Blogger fudgee-o said...

Salut,

je voulais seulemnent être certain que tu avais eux mon message à propos du show de Go Sumo ce soir au Petit Cabaret ( a coté de LaTulipe), dans le cadre du lancement d'un OBNL d'une de nos amies commune.
Alors on s'y voit peut-être

06 juillet, 2006 07:36  
Blogger Vero.b said...

J'avais oublié! Je vais voir une pièce de théâtre ce soir, mais je vais essayer d'y passer après. C'est à côté de chez moi.

06 juillet, 2006 17:06  
Anonymous René said...

Les @#$% de parapluie ! Le mien se déglingue, la toile se détache des baleines. Chaque fois, j'en ai pour cinq minutes avant de pouvoir avancer.

07 juillet, 2006 18:49  
Blogger Vero.b said...

Moi j'ai quatre parapluies cheapettes que j'essaie de laisser à la maison et au bureau. Mais quand il pleut, les quatre sont toujours rendus à une seule place, l'autre place, évidemment.

08 juillet, 2006 08:50  

Publier un commentaire

<< Home

Site Meter