vendredi, juillet 21, 2006

Fantasia :: The Descendant

René et moi sommes allés voir un film au hasard dans le cadre du festival Fantasia: The Descendant, par Philippe Spurrell.



Fantasia on Vimeo

Film de Philippe Spurrell, The Descendant raconte une histoire romancée basée sur des faits sombres de St-Armand, un village québécois où la pratique de l'esclave des noirs a eu sa place au 18è siècle. Avec la découverte de Nigger Rock, le sujet peu connu de l'esclavage au Québec a refait surface il y a quelques années. Pourtant, avant de voir ce film de fantômes - envers lequel je n'avais aucune attente - je n'avais jamais entendu parlé de ce triste épisode. Vive le cinéma local!

8 Comments:

Anonymous René said...

@#$% ! Je suis au bureau et ils n'ont pas la dernière version de Flash, ici, alors je ne peux pas le regarder. Je vais devoir attendre à mon retour à la maison... :-)

21 juillet, 2006 17:30  
Anonymous cfd said...

St-Armand-sur-le-web

21 juillet, 2006 19:53  
Blogger Vero.b said...

Merci pour le lien cfd ;)

21 juillet, 2006 20:26  
Anonymous René said...

En passant, le passage où je dis que les films d'horreur ne me font pas peur, c'était de la mise en scène : en fait, j'ai souvent très peur au cinéma ! :-)

Tu vas vu, Véro ? Quand on cherche un peu sur Internet, on apprend qu'en fait, on n'est pas vraiment certain de cette histoire d'esclavage. Rien ne semble avoir été prouvé...

C'est drôle, me voir filmé, comme ça. :-)

21 juillet, 2006 22:39  
Blogger Vero.b said...

...Et quand s'étend sur le sujet de l'esclavage, on en vient vite à parler de ses formes actuelles... vraie ou pas vraie, cette histoire traite d'un vrai sujet.

Bref, ça fait réfléchir.

22 juillet, 2006 11:40  
Blogger Alcib said...

Saint-Armand, c'est le village où Jacques Godbout et Pierre Foglia se réfugient quand ils quittent Montréal, non ?

22 juillet, 2006 12:03  
Blogger Vero.b said...

Ils font tous les deux parties de la section Gens d'ici sur le site cité plus haut par cfd.

22 juillet, 2006 12:36  
Anonymous roxana said...

j'y étais aussi, j'ai bien aimé le film et l'originalité du sujet.. ça fait du bien de voir des films indie de chez nous.. ça et le Q&A à la fin de film en franglais, adorable! vivement le bilinguisme de Montréal, ça donne un p'tit cachet...

22 juillet, 2006 20:34  

Publier un commentaire

<< Home

Site Meter